8/13/2012

Rozenn Bothuon: illustratrice (version française)

Rozenn Bothuon est une illustratrice indépendante, qui ne se contente pas du dessin,  elle est membre du collectif  Les Femmes Poulpes avec Amélie Fléchais et créée des collections d'objets quelles mettent en vente ici.
Les illustrations Rozenn sont rafraîchissantes, vivantes et sophistiquées. Ces personnages rappellent des contes de fée, pourtant elle a un style similaire aux mangas qui se reflète dans ses compositions (personnage aux grosses têtes, gros grand yeux…) Pour autant, son style est bien unique, et contient d'après moi, une certaine nostalgie et de la naïveté. 
Elle s’adresse régulièrement aux jeunes grâce à une collaboration avec La Marelle éditions
J'espère que son univers vous séduira. Et je remercie Rozenn pour partager sa passion avec nous.
. Comment vous êtes fait vous connaître ?
Je ne sais pas exactement ce qui a permis ou non de toucher plus de gens… Je pense que ça se fait petit à petit. J'ai eu l'occasion de participer à plusieurs salons et évènements, c'est toujours une bonne occasion pour rencontrer des gens et avoir un retour direct. Les premières publications… et puis la création du blog, il y a 4 ans à certainement bien aider. Aujourd'hui, c'est assez facile de partager son travail via internet. Après, je pense que c'est la qualité et le sens de notre travail qui font la différence et qui peuvent provoquer de l'intérêt. Je ne suis pas très doué pour la com, comme on dit, j'essai un petit peu via mon blog et facebook, sans en faire de trop. Je n'aime pas l'idée de forcer la main juste pour se faire connaitre, ça n'a pas de sens… Finalement, je préfère me concentrer sur la création, c'est bien plus amusant.

. Dans quel but créez-vous ces illustrations ?

Hmm… pour gagner mon pain ? Hé oui, c'est un métier ! Bon après je vais faire une réponse assez classique, je dessine et bidouille depuis toujours et c'est très naturellement que j'en suis arrivé à en faire mon métier. Je ne pouvais pas imaginer faire autre chose. C'est comme ça. Je suis toujours très curieuse et avide d'expérimenter de nouvelles choses et même de tester de nouveaux support et médium, au delà de l'illustration. (Dernièrement, je me suis lancé dans la création d'une poupée de chiffon °^°/ )  Je regarde beaucoup autour de moi, tout m'inspire, j'agrandis mon champ de références, les idées viennent, je les travaille, et je les traduit plastiquement. Ca donne toujours des créations qui sont très proche de ce que je suis dans le quotidien et qui me ressemble. A vrai dire, c'est un peu compulsif et à cause de ça j'ai un peu tendance à m'éparpiller, mais c'est toujours enrichissant. Ce qui est certain c'est que j'essaie de ne jamais me reposer sur mes acquis, j'aime aller plus loin. Ce n'est pas toujours évident de proposer quelque chose de nouveau, mais c'est ce qui est passionnant. Je suis venu un peu plus tard à travailler pour les enfants et là c'est une démarche qui est forcément différente. Il ne faut pas être égoïste et penser avant tout à eux: Qu'est-ce qui les amusera ? Qu'est ce que ça peut leur apporter ? En ce moment je suis assez heureuse de pouvoir concilier mes envies et ce que je peux faire pour les gamins.

. Quels « conseils » donneriez-vous à des illustrateurs qui démarrent ou qui voudraient suivre cette voie ?
J'ai l'impression de "démarrer" aussi, donc je ne sais pas si je suis bien placée pour donner des conseils. Mais ce qui me parait important c'est d'être curieux et de suivre ses envie plus que de vouloir plaire. Se remettre en question, expérimenter, être sincère dans sa démarche. Et aussi… ne pas se laisser marcher sur les pieds. Rêveur, peut être, mais c'est un métier. Nous avons le droit d'en vivre dignement et d être respecté. Nous sommes trop souvent utilisé comme variable d'ajustement… C'est primordiale que les jeunes dessinateurs et dessinatrices en aient conscience.

. Depuis quand le collectif Des Femmes Poulpes existe, puis comment l'avez-vous fondé ?
Nous sommes deux artistes à L'atelier des femmes poulpes. Amélie Fléchais et moi même. Il est né alors que nous mangions des crêpes chez moi, lorsque je vivais à Lorient. On a peaufiné les détails le soir même autour d'un feu sur la plage. u_u
. Pouvez-vous nous d'écrire l'activité et le fonctionnement de ce collectif ?
Dans l'idéal, nous aimerions avoir un local pour faire un "vrai" atelier. Pour l'instant, nous nous contentons de travailler l'une chez l'autre. Au début, ce n'était pas évident car je vivais en Bretagne et elle dans le nord. En ce moment, nous travaillons sur une expo que nous allons faire à l'Ankama restau en décembre 2012 lors de Lille 3000. On discute beaucoup de la forme que prendra l'atelier dans l'avenir. Moi, j'aimerai qu'on s'installe dans une maison au fond de la forêt ou dans un phare de la côte bretonne, mais pour ça il faut que j'apporte de bons arguments à Amélie !

. Vos produis se vendent bien ?
Je ne sais pas… Mieux que certain et moins bien que d'autre, j'imagine… Cette notion de vendre ou ne pas vendre ne fonde pas notre démarche. On veut juste imaginer et créer des choses cool, puis les proposer au gens.

. Avez-vous une idée de livre, ou cela est déjà fait ?
Ho oui ! Je travaille sur un projet avec un auteur. Mais aujourd'hui, j'ai aussi plus confiance en moi et j'ai envie d'écrire mes propres histoires, de parler de choses qui me tiennent à coeur. Mais ce n'est pas suffisamment avancé pour que je puisse en parler davantage. Rendez vous dans quelques temps °u°

. Que faites-vous exactement pour La Marelle Edition ?
J'ai commencer à travailler avec La marelle fin 2011. J'ai d'abord fais de la papeterie, cartes et cahier. Pour la prochaine collection, on m'a confié des projets pour les enfants. Et j'en suis ravie, bien entendu ! Boite de crayons de couleurs, cahier de coloriages, puzzle, jouet en bois… J'ai adoré bosser là-dessus! J'espère que ça plaira aux enfants aussi °u°
C'est vraiment un plaisir de travailler avec eux, ils laissent beaucoup de libertés aux artistes et en plus ils sont vraiment sympa. Et puis, je dois aussi avouer que Je suis sensible à leurs démarches envers l'écologie et la culture. Ce n'est pas anodin. 


Les lien :
http://rozennb.ultra-book.com/
http://reinedesfraises.blogspot.com/
https://www.facebook.com/rozennbothuonfanpage
http://www.etsy.com/people/RozennBothuon
http://lamarelle.typepad.fr/la_marelle_aux_canards/2012/09/rozenn-bothuon.html
http://www.mes-habits-cheris.com/cahier-rozenn-bothuon-p1134721-1.html
http://www.etsy.com/search?includes%5B%5D=tags&q=rozenn+bothuon
http://www.lamarelle.net/c/282/p/01e7a9c8e85a65c7f40d90684da771d7/-Cartes-postales-Rozenn-Bothuon.html
http://tokyobunnie.blogspot.com/2012/07/rozenn-bothuon.html
http://www.imagedeco.com/index.php?manufacturers_id=144&osCsid=f8e645badafe6c022e13c2452ffe3ec6
http://www.paper-toy.fr/tag/rozenn-bothuon/

Les femmes Poulpes:
http://lesfemmespoulpes.blogspot.com/
http://lesfemmespoulpes.ultra-book.com/
http://fr.dawanda.com/shop/L-atelier-des-femmes-poulpes
Enhanced by Zemanta

2 comments:

Pierre Graf said...

C'est beau. ;)
______
illustration

Anonymous said...

It's hard to find knowledgeable people in this particular subject, but you seem like you know what you're talking about!
Thanks

Here is my blog post - Coiffeur paris